augmented-reality

Réalité Augmentée : définition, applications, lunettes, progrès engendrés

Sur cette page vous aurez accès à toutes les informations autour de la réalité augmentée. Vous comprendrez comment cette technologie fonctionne et pourquoi est-ce qu’elle prend une place de plus en plus importante dans tous les secteurs. Aussi appelée RA ou augmented reality, cette technologie a plus de 30 ans et connaît un essor sans précédent depuis que la quatrième révolution industrielle a lancé le pas.

Si vous avez la moindre question quant au développement d’une expérience de réalité augmentée, nos experts restent à votre disposition. 

Définition de la réalité augmentée ?

La réalité augmentée est une technologie qui permet d’ajouter des éléments numériques à la réalité. Par l’intermédiaire d’un casque de réalité augmentée, un utilisateur peut voir ce qu’il a en face de lui, en plus de d’autres éléments numériquement ajoutés à la réalité qu’il visualise.

Les applications sont très nombreuses, nous le verrons en profondeur plus tard sur cette page, mais il faut comprendre que cette technologie est utile et utilisée partout. Que ce soit dans la politique, dans la médecine, dans l’industrie (notre coeur de métier), dans le divertissement ou autre, on trouve toujours des acteurs qui tirent le potentiel de la réalité augmentée.

Le fait qu’on puisse améliorer notre réalité en lui ajoutant des éléments construits de toutes pièces de manière logicielle, rend la réalité augmentée incontournable en 2019. Parce que les éléments numériquement affichés peuvent être soit totalement construits soient basés sur des données réelles.

Par exemple, en réalité augmentée un mécanicien pourrait superposer les instructions de maintenance à la machine qu’il doit réparer. Dans ce cas, les éléments ajoutés en réalité augmentée sont utiles, ils ne servent pas au divertissement. Il s’agit d’une transposition d’informations originellement affichées sur un manuel ou un ordinateur, dans un univers en 3 dimensions. 

En une phrase, ce que fait la réalité augmentée, c’est qu’elle intègre des éléments numériques en 3 dimensions et en temps réel, à un environnement réel. Et ces éléments ne sont pas forcément liés à l’environnement visualisé, même si c’est très souvent le cas.

Les supports utilisés pour avoir de la réalité augmentée

La réalité augmentée est purement logicielle et en cela elle s’adapte à de très nombreux supports. C’est aussi un des atouts qui la rend incontournable parce que de ce fait, elle s’adapte aussi à tous les budgets.

En effet, la réalité augmentée est accessible sur des casques AR, sur des tablettes, des smartphones, et même des ordinateurs depuis quelques années. Tout le monde peut y accéder relativement facilement.

L’avantage des casques de réalité augmentée (aussi appelés lunettes), c’est qu’ils permettent à l’utilisateur de plonger dans une immersion totale. Il n’a plus d’effort à faire pour entrer dans l’expérience, il est dedans. Les casques de réalité, en plus d’offrir une expérience immersive à l’utilisateur, lui permettent aussi de garder les mains libres. Ce détail qui n’est pas qu’un détail, fait une grande différence. 

En effet, par rapport à une tablette, un smartphone ou un autre support, l’utilisateur peut interagir avec les éléments de réalité, mais aussi avec les éléments réels. Pour reprendre l’exemple du mécanicien, avec des lunettes d’AR, il peut suivre les instructions de réparation superposées à l’appareil et réparer la machine en utilisant ses deux mains. Il n’y a pas d’une part les instructions à regarder, d’autre part la machine à réparer.

Là, grâce aux lunettes, le technicien peut réparer la machine en même temps qu’il voit les informations s’actualiser en temps réel.

L’avantage d’une tablette ou d’un smartphone, c’est qu’il suffit d’une petite application pour faire tourner de la réalité augmentée. Elle est accessible pour n’importe qui puisque tout le monde a un smartphone aujourd’hui. Une expérience de réalité augmenté peut se transporter dans la poche et se déclencher au moment voulu.

Que ce soit pour une PME, une plus grosse industrie ou un particulier, l’accès a une expérience de réalité augmentée depuis un téléphone ou une tablette peut servir à beaucoup d’applications différentes.

Pour des démonstrations par exemple, un vendeur de véhicule pourrait utiliser sa tablette pour présenter toutes les fonctionnalités de son véhicule. Et il s’agit d’un cas précis mais il y a tellement d’autres applications possibles, que n’importe qui pourrait y trouver son compte. Par son côté très pratique, le fait d’avoir une application permet aussi à ses clients de vivre l’expérience depuis leurs supports.

Fonctionnement de la réalité augmentée ?

La question que vous vous posez surement, c’est de savoir comment se déclenche une expérience de réalité augmentée. Est-ce que l’expérience se déclenche dès qu’un utilisateur allume son téléphone ou porte un casque ? Ou est-ce qu’il y a un moyen de diriger les différentes expériences et d’interagir avec elles ?

En fait pour avoir une expérience de réalité augmentée fonctionnelle il y a 2 choses :

  • Un tag de reconnaissance
  • Un support

Le tag de reconnaissance est un signe, un symbole, un environnement, qui, placé devant le support (lunettes, tablette, smartphone), déclenche l’expérience.

Ce tag ne sert pas uniquement à déclencher l’expérience de réalité augmentée. En effet, il permet aussi de stabiliser l’expérience par rapport à un point fixe. Cette stabilisation permet à l’utilisateur de se mouvoir sans que l’expérience se déplace avec lui, l’expérience reste là où elle est censée s’afficher. 

L’utilisateur peut tourner autour des objets sans que les objets ne tournent avec lui. Grâce au Tag de reconnaissance l’expérience reste stable dans l’espace et les éléments ajoutés à la réalité sont affichés là où ils doivent l’être.

C’est un paramètre très important pour qu’une expérience de réalité augmentée soit qualitative, et utilisable. Pour qu’un secteur en bénéficie, il s’agit vraiment d’un critère d’importance capitale.

Casques et lunettes de réalité augmentée

Nous l’avons dit, il existe de nombreux supports disponibles pour vivre une expérience d’AR. L’expérience qui offre une immersion totale est basée sur l’utilisation de casques particuliers dont il existe plusieurs modèles.

C’est pour ça que nous allons voir les 10 meilleurs casques de réalité augmentée du marché. Si vous avez le moindre doute par rapport à un terme, nous vous invitons à vous référer au lexique que nous avons créé pour vous aider.

Nous allons étudier particulièrement les lunettes et les casques de réalité augmentée parce qu’ils permettent d’utiliser la technologie sous toutes ses coutures. 

Histoire de la réalité augmentée

La réalité augmentée à une longue histoire qui démarre en 1901 dans les récits d’un écrivain appelé L. Frank Baum. Il a une vision qui décrit parfaitement les fonctionnalités de la technologie, bien qu’elle n’existe pas encore à cette époque.

Mais dans le fond, les vraies étapes qui menèrent à l’apparition de la réalité augmentée sont les suivantes

1. Le Philco Headsight pour visualiser des images à travers des lunettes

Le Philco Headsight est probablement considéré comme le premier casque stéréoscopique, entièrement monté sur la tête de l’utilisateur. Il est créé en 1961 par deux ingénieurs de l’entreprise américaine Philco.

Le casque permettait de visualiser des images captées par des vidéos de caméras de surveillance installées dans une autre pièce. Il suivait les mouvements de l’utilisateur et permettait de changer son champ de vision en fonction de son angle d’observation.

Même s’il ne s’agit pas à proprement parler de réalité augmentée, c’est bien le premier casque de visualisation mis au point. C’est lui qui pose les fondements techniques des casques de réalité augmentée que nous connaissons aujourd’hui, le concept était là.

2. Le Sensorama puis l’épée de Damoclès ou l’ultimate display, premiers pas de la réalité augmentée

Dans les faits, la réalité augmentée a vraiment commencé son apparition en 1968 avec le professeur Ivan Sutherland et deux de ses étudiants (Danny Cohen, Bob Sproull). Ivan Sutherland est un homme qui a passé des années à étudier le domaine de l’imagerie et de l’infographie et c’est grâce à lui que nous connaissons aujourd’hui des expériences de réalité augmentée très avancées.

Au total,  Ivan Sutherland possède plus de 60 brevets. En 1968 il co-fonde Evans et Sutherland avec son ami David C. Evans, et c’est avec cette société qu’il fait un travail pionnier dans l’imagerie 3D.

Il a mis au point un premier système qui se rapprochait de la réalité augmentée et qui s’appelait Sensorama. 

Quelques années après Sensorama, c’est lui qui crée le premier casque de visualisation 3D, appelé épée de Damoclès. Et c’est cette épée de Damoclès qui signe l’acte de naissance des casques de réalité augmentée et virtuelle. L’épée de Damoclès était un casque  qui utilisait deux tubes cathodiques et des éléments optiques. Son objectif était d’afficher des images numériques devant les yeux des utilisateurs.

Bien que ce casque signe la naissance des lunettes de réalité augmentée et virtuelle, il se rapprochait plus de la technologie augmentée. En effet, il permettait de voir la réalité que l’utilisateur avait face à lui, en plus des éléments numériques affichés en surimpression.

L’équipement encore massif était soutenu par le plafond de la pièce

3. Le vidéo place et l’interaction en réalité augmentée

C’est en 1972 qu’apparait le videoplace grâce au travail de Myron Kruguer. A travers un système de projections d’images, il met au point un appareil permettant à l’utilisateur, d’interagir avec des éléments virtuels.

C’est la naissance de l’interaction entre des éléments créés de toutes pièces et l’activité physique d’un individu. Nouveau concept très utile dans le domaine de la réalité augmentée. Aujourd’hui même si ce paramètre à l’air évident dans le milieu de l’AR, il faut bien comprendre qu’il découle de nombreuses années de recherche et de développement.

En 1972 nous ne sommes qu’aux prémices de cette technologie.

4. EyeTap : un grand pas vers le casque AR actuel

Il s’agit précisément de l’ancêtre le plus proche des lunettes de réalité augmentée que nous avons aujourd’hui. C’est en 1999 que Mann Steve crée une lunette couplée à une caméra, qu’il appelle digital eyetap. 

L’appareil, entièrement portatif, est porté devant l’oeil. Il dispose d’un appareil photo qui enregistre la scène devant l’utilisateur, et d’un écran qui permet de superposer des images numérique à la réalité vécue. 

C’est ce qui se rapproche le plus des lunettes de réalité augmentée que nous avons, et si nous comparons une photo de l’Eyetap avec une photo des Google Glasses sorties en 2019, on voit à quel point on s’en rapproche :

5. La réalité augmentée depuis 2000

Les applications de réalité augmentée n’ont cessé de se développer depuis ces 20 dernières années et beaucoup d’entreprises essaient de se positionner sur le marché. La réalité augmentée est devenue incontournable dans de nombreux domaines, y compris dans le domaine industriel.

Aujourd’hui la réalité augmentée est supportée par de multiples devices différents, et les lunettes AR sont devenues très accessibles.

Nous le verrons dans la suite de ces lignes, la réalité augmentée est omniprésente, où que vous alliez. Et elle le sera encore plus dans les années à venir.

Réalité Mixte, XR et technologies de réalité

Dans ce milieu technologique, il existe beaucoup de termes différents qu’on confond ou qu’on comprend mal. Nous allons voir chacun de ces termes pour vous aider à comprendre la place de la réalité augmentée.

La réalité Virtuelle

La réalité virtuelle n’a rien à voir avec la réalité augmentée dans le sens où elle est totalement indépendante d’une quelconque réalité. Avec la réalité virtuelle, c’est une nouvelle réalité qui est créée. Elle est vécue à travers un casque qui plonge son utilisateur dans une expérience totalement immersive.

La réalité virtuelle ne permet pas d’ajouter des éléments numériques à la réalité et dans ce sens, ce n’est pas vers elle que l’industrie se tourne. En effet, la réalité virtuelle est utilisée principalement pour des éléments de distractions, de gamification et elle séduit majoritairement le grand public.

La réalité Mixte

La réalité mixte est la combinaison entre la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Bien qu’elle se rapproche plus souvent de la réalité augmentée, elle permet d’allier les avantages de ces deux différentes technologies.

On l’appelle aussi réalité hybride. Grâce à un fonctionnement immersif, elle crée un nouvel environnement mêlant réalité et création numérique. Le monde réel et les éléments virtuels coexistent ensemble dans cette nouvelle réalité.

Pour vivre une expérience de réalité mixte, un casque ou des lunettes de visualisation sont indispensables. Quand la réalité virtuelle propose des images par le biais d’un écran, la réalité mixte utilise une visière transparente sur laquelle sont projetées des images qui apparaissent en 3D.

Bien qu’on la considère souvent utile dans le domaine des jeux et du divertissement, elle est aussi très utilisée dans le domaine industriel. En effet, les célèbres lunettes Hololens sont très utilisées dans le milieu. Elles permettent d’assister un technicien de maintenance dans ses opérations, elles permettent de modéliser des cours académiques en 3 dimensions plutôt que sur des supports papier ou écran, et elles permettent de modéliser des produits avant leur conception.

En moyenne un casque de réalité mixte de haute qualité coûte plusieurs milliers d’euros, mais il s’agit d’un prix très faible par rapport aux retours sur investissements qu’ils engendrent.

La réalité mixte, comme la réalité augmentée, trouvent de nombreux cas d’applications dans l’industrie.

La réalité X ou XR

La réalité XR est l’espace technologique qui réunit des éléments construits numériquement et des réalités. En fait c’est la réunion de toutes les technologies de réalités différentes. Dans notre glossaire de l’industrie 4.0 nous l’expliquons simplement de cette manière :

“La XR couvre tous les logiciels, tout le matériel et toutes les méthodes qui permettent de construire la réalité virtuelle, la réalité cinématique, la réalité augmentée et la réalité mixte.”

Il s’agit de toutes les technologies qui permettent de créer des expériences de réalités immersives à l’heure actuelle.

Les domaines qui utilisent la RA

1. Réalité augmentée et commerce

La réalité augmentée est une technologie qui s’invite dans tous les domaines. Elle prend une place particulièrement importante dans le commerce où elle permet aux clients de tester les fonctionnalités des produits avant de les acheter.

Elle permet aussi d’ajouter des fonctionnalités à des produits. Par exemple, la marque Heinz a ajouté des recettes en réalité augmentée à ses pots de ketchup. C’est aussi le cas de la marque carambar qui a ajouté des blagues en réalité augmentée disponibles pour ses clients par l’intermédiaire d’un filtre Snapchat.

Des fabricants utilisent la réalité augmentée pour présenter leurs nouveaux modèles de voitures à leurs clients. Grâce à la réalité augmentée ils peuvent présenter toutes les fonctionnalités de leurs véhicules à travers des démonstrations époustouflantes. 

C’est Lacoste qui permet à ses utilisateurs de tester des chaussures en réalité augmentée. Avec la technologie, la marque propose de tester ses produits avant même de les acheter. Le taux d’engagement des utilisateurs est accru grâce à cette combinaison de réel et de virtuel. On appelle ce nouveau domaine : le phygital. Il s’agit du mélange entre espace de vente physique et espace de vente en ligne (digital). 

Grâce à la réalité augmentée, le client devient acteur de son expérience d’achat. Le taux de conversion augmente considérablement du fait que la réalité augmentée réduit l’incertitude lors de l’achat. En effet, elle permet au “client” de visualiser les produits dans l’espace dans lequel il souhaite les voir. Il voit donc le rendu de son achat, avant même de l’avoir fait. Grâce à cette technologie, les consommateurs deviennent des consom’acteurs toujours plus aguerris.

Mais là, nous ne parlons que de faits, sans vous présenter de chiffres concrets. Vous allez comprendre à quel point la réalité augmentée est importante dans tout le domaine commercial.

Pour ce qui est du commerce physique, voilà quelques chiffres autour de la RA, qui vous éclaireront :

  • Entre 69% et 88% des consommateurs sont plus enclins à acheter les produits d’une  marque qui propose expérience en réalité augmentée, autour du produit.
  • Une étude de Google montre que 61% des utilisateurs de tablettes & smartphones, déclarent préférer acheter dans des magasins qui proposent de la réalité augmentée.
  • 500 millions C’est le nombre de téléchargements de l’application Pokémon GO seulement 2 mois après sa sortie. Certains commerçants utilisaient la chasse aux pokémons pour augmenter leur trafic en magasin.
  • Entre 2017 et 2022 l’utilisation de la réalité augmentée connaîtra une croissance de + 159% dans le commerce et le retail.

Du fait qu’elle joue entre éléments créés numériquement et réalité physique, la réalité augmentée ouvre la voie à de nombreuses opportunités. La réalité augmentée n’est pas un simple effet de mode mais une vraie tendance qui s’incruste dans le commerce depuis plus de 10 ans. Aujourd’hui sa place dans la distribution ne cesse de grandir.

2. Dans les réseaux sociaux

Du côté des réseaux sociaux la réalité augmentée est elle aussi devenue incontournable. Force est de constater qu’en plus d’être utilisée par les marques et les entreprises qui veulent développer leur visibilité, le développement d’expériences dédiées au divertissement est lui aussi très important.

Pour les marques qui veulent diffuser leur message, accroître leur visibilité, leur identité de marque ou tout simplement leurs ventes, les expériences en RA sont très puissantes lorsqu’elles sont utilisées sur les réseaux sociaux. 

La publicité sur les réseaux sociaux est le nouveau vecteur d’acquisition qui exploite la puissance de la réalité augmentée. En effet, depuis des années la publicité Facebook perd peu à peu de son efficacité et il en va de même avec tous les réseaux sociaux. Au départ les publicités fonctionnent, mais au fur et à mesure du temps, les espaces publicitaires online sont sursaturés et les utilisateurs des réseaux sociaux n’y font plus attention.

Grâce à la réalité augmentée, le taux d’interactions avec les publicités connait une nouvelle croissance. Mais ce n’est pas tout, un facteur qui est très important dans le renom d’une entreprise en ligne, c’est le temps passé sur les par visiteur. Et comme une interaction en réalité augmentée maintient l’attention des visiteurs, la durée moyenne de chaque session augmente et pour votre entreprise c’est une opportunité à saisir. Votre croissance se fera très rapidement ressentir.

La réalité augmentée est un vecteur de croissance qui donne un nouveau souffle très prometteur aux publicités sur les réseaux sociaux. Elle s’impose comme un “must have” à court terme, et représente une réelle opportunité. 

Ce n’est pas simplement la publicité qui change avec la réalité augmentée, c’est tout le business modèle utilisé jusqu’à aujourd’hui. Plutôt que de promouvoir les services de son entreprise uniquement à travers un texte, une image ou une vidéo, il s’agit de créer une expérience user-centric. Tout l’objectif est de se focaliser sur l’expérience client avec une expérience complète et innovante.

Du côté des utilisateurs, l’utilisation de la réalité augmentée est un gros plus. En effet, elle leur permet d’améliorer leurs interactions entre eux, ainsi que de redécouvrir les publicité de manière interactive. Les publicités sortent du modèle “intrusif”, elles deviennent presque attractives.

Grâce à des nouveaux filtres les utilisateurs sont de plus en plus attachés à leurs réseaux sociaux. Dans l’objectif d’augmenter l’interactivité entre les membres, Facebook et Snapchat ont mis au point des jeux en AR qui se jouent à 2. 

C’est un marché très prisé par les entreprises qui essayent de se démarquer, et de créer une nouvelle identité de marque beaucoup plus ancrée dans l’esprit de leurs consommateurs.

3. Du côté de l’édition et la presse

Même le milieu de la presse et de l’édition n’a pas laissé l’opportunité de la réalité augmentée de côté. C’est en 2013 que le magazine playboy permet à ses lecteur de donner vie aux mannequins photographiés sur les pages, à partir d’une application d’AR sur leur smartphone. 

Même si aujourd’hui la réalité augmentée n’est pas le principal objectif de celui qui achète une revue, elle n’en reste pas moins très intéressante. C’est aussi le cas d’Harvard Business Review qui offre une expérience en réalité augmentée à travers un livre blanc qui s’intitule : “Pourquoi les entreprises ont besoin d’une stratégie de réalité augmentée”.

Grâce à la réalité augmentée, la presse est en mesure de donner vie à ces pages qui étaient immobiles depuis tant d’années. Mais ce n’est pas tout …

Les livres, les édits et tous les magazines ont un nouveau champ de possibilités à explorer. En effet, les informations étant en 2 dimension dans un magazine, elles peuvent manquer de clarté dans un monde en 3 dimensions. Grâce à la réalité augmentée ce fossé peut disparaître et le monde de l’édition peut désormais présenter tous les aspects du sujet traité. Le premier livre qui a utilisé la réalité augmentée comme support complémentaire est la fameuse Encyclopédie augmentée de Metao.

Les médias papiers ont longtemps subi la perte d’engagement de la part de leurs lecteurs. C’est après de nombreuses années que le domaine s’est digitalisé. Et par l’intermédiaire de la réalité augmentée, il retrouve un nouveau souffle, enfin capable d’attirer de nouveaux clients par le biais d’expériences interactives. On pourrait l’appeler : l’édition 2.0, l’édition réinventée par les nouvelles technologies.

Les créateurs de contenus sont maintenant co-créateur puisqu’ils doivent prendre en compte les intérêts de leurs lecteurs et créer pour eux des expériences personnalisées pour les amener d’un point A à un point B. Et du côté du consommateur, le paradigme est là encore assez nouveau puisqu’il n’est plus seulement consommateur, il ne fait pas que lire ou regarder, maintenant il vit le contenu. Et c’est en cela qu’il devient acteur du contenu.

C’est tout le milieu de la presse et de l’édition qui se transforme et qui propose de nouveaux usages disruptifs dans un monde en plein changement.

4. La RA dans la mode et le shopping

Prenons maintenant le milieu de la mode et du shopping. C’est très certainement un des milieux les plus prometteur en terme d’exploitation de la réalité augmentée. La technologie a un énorme impact dans ce milieu et elle transforme complètement les façons de faire traditionnelles.

Pour les marques, la réalité augmentée est un redoutable outil de marketing qui accroit l’engagement des utilisateurs, le nombre de vente, le renom de la marque et l’accessibilité des produits.

 

Le premier qui a utilisé le potentiel de la réalité augmentée c’est Nike. Grâce à une application téléchargeable sur tous les smartphone la marque permettait à ses clients de visualiser les chaussures de différentes couleurs sur leurs pieds. Cette simple application relativement basique, permettait aux clients de se projeter par rapport à ces chaussures et de voir concrètement si elles lui correspondaient ou non. 

Ce système a fait le “buzz” et de nombreuses marques ont ensuite suivi le mouvement. Maintenant les propositions sont de plus en plus développées et on voit apparaitre des miroir intelligents dans un nombre grandissant de magazins. Ces miroirs utilisent des caméras pour projeter un vêtement sur la silhouette de la personne qui se trouve en face de lui.

Un miroir de ce type permet au client de se visualiser avec des habits sna spasser par la cabine d’essayage. Il n’a plus qu’à se palcer face au miroir et à admirer le résultat.Et on parle de vêtements ou d’accessoires mais il exist eaussi des applications de réalité augmentée dédiées aux maquillages par exemple. Pour voir à quoi ressemblerait un rouge à lèvre sur ses lèvres, ou du masquara sur ses yeux, il suffit d’ouvrir son application pour le voir en direct.

Même si ces utilisations ont l’air rudimentaires, aux yeux des utilisateurs elles changent tout. Parce que le doute avant l’achat est supprimé, désormais un client voit directement le résultat de ce qu’il pourrait acheter. Les marques proposent aussi d’essayre des lunettes, des chapeaux et de nombreux autres accessoires comme des montres ou des bracelets.

En fait l’avantage de la réalité augmentée c’est qu’elle est entièrement modulable et qu’elle s’adapte vraiment à tous les cas d’usages. Son second avantage c’est qu’elle est disponible pour n’importe quel individu du fait qu’on peut y accéder à partir d’une simple application sur son smartphone.

La réalité augmentée transforme le monde du shooping et de la mode depuis plusieurs années maintenant et nous ne sommes qu’aux prémices d’une vraie révolution.

5. Réalité augmentée, médecine et santé

Dans le domaine de la santé la réalité augmentée permet des avancées tout simplement incroyables. Que ce soit dans la formation ou dans l’assistance en direct ou à distance, la réalité augmentée est en train de révolutionner le milieu.

Dans le domaine de la médecine, la réalité va très concrètement sauver des vies. Certaines opérations sont entièrement guidées par des instructions en réalité augmentées superposées au corps du patient. Les médecins ont aussi la possibilité d’accéder à des informations supplémentaires et à des marqueurs pour les guider dans leurs gestes.

La première opération chirurgicale qui s’est fait totalement à distance grâce à la réalité augmentée a eu lieu le 5 décembre 2017 à l’hôpital Avicenne.C’était une première mondiale ! L’opération de l’épaule du patient étaient assistée par le lunettes Hololens de Microsoft.

Les lunettes permettent de réalité augmentée permettent à des chirurgiens d’accéder à des informations que l’oeil ne voit pas. En effet, ils peuvent accéder au passé du patient d’un mouvement, ils voient aussi des données très importantes pendant une opération comme l’épaisseur du tissu, l’emplacement des vaisseaux, la construction des coupes … Toutes ces informations sont d’une importance capitale, elles permettent aux chirurgiens d’opérer avec une plus grande maîtrise de chaque action, et elles permettent au patient de récupérer plus facilement.

Le médecin peut aussi expliquer l’opération au patient avec beaucoup plus de précision en lui permettant, lui aussi , de porter des lunettes. Les lunettes ont un côté pratique et pédagogique dans le domaine de la médecine.

Elles sont aussi très utilisées par les chirurgien en cours de formation qui sont ainsi guidés pendant leurs premières opérations. De cette manière ils évitent une partie du facteur stress et opèrent les patient avec plus de sécurité. C’est aussi un moyen pour les chirurigen avérés de les conseiller en direct via des tracés qu’il projettera sur le corps du aptient pour guider l’apprenti.

La médecine connait de profond changement grâce à l’apparition de la réalité augmentée et comme dans les autres domaines, nous n’en sommes qu’aux prémices de son utilisation. Les lunettes de réalité augmentée seront omniprésentes dans les hopitaux d’ici quelques années.

6. Réalité augmentée et Tourisme

La réalité augmentée révolutionne les visites guidées. En effet, elle leur donne un tout nouvel aspect qui fait fureur et qui attire de nombreux touristes.

Que ce soit en France où à l’étranger, beaucoup d’entreprises développent des applications de réalité augmentée dédiées au tourisme. Deux startup Française se sont lancées sur le marché et elles proposent de visiter Paris sous un autre jour.

En effet, apr le biais d’une application accessible sur un smartphone, les utilisateurs sont guidés dans les rues vers les monuments historiques de Paris. Ils ont un guide personnel qui s’ajoute en réalité augmentée au décor qu’ils ont en face d’eux. Le résultat est bluffant.

Plus d’une douzaine de chateaux proposent des expériences en réalité augmentée pour guider les visiteurs et pour les aider à mieux s’imprégner de l’histoire de chaque monument. C’est aussi de nombreux musées qui ont saisi l’occasion d’attirer de nouveaux visiteurs et de renforcer l’expérience client grâce à la technologie.

Mais en plus de guider les touristes dans un musée ou dans la ville, la réalité augmentée peut aussi leur permettre de voir les rues comme elles l’étaient à l’époque. C’est une technologie qui n’utilise pas forcément la réalité dans sa totalité, en effet elle peut vous projeter dans différentes époques d’un claquement de doigts.

Que diriez-vous de visiter le Paris des années 1700 ? Avec la réalité augmentée c’est désormais possible ! Dans le chateau de Blois par exemple, les utilisateur du support en réalité augmentée peuvent redécouvrir le chateau comme à l’époque. 

L’avantage de cette technologie est qu’elle permet aux utilisateur d’observer des endroits innaccessibles au public. Pour reprendre l’exemple de Blois, la magnifique charpente de la salle des états généraux n’est accessible qu’en immersion avec la RA.

Grâce à cette technologie de pointe, l’histoire de notre pays est maintenant aceessible à tous, quelques soient les âges. Ce type d’expérience de réalité augmentée permet de mettre en lumière notre patrimoine et d’attirer de nouveaux visiteurs qui seront enchanté de le découvrir à travers des expériences interactives.

7. La RA dans l’éducation

Le rapport entre réalité augmentée et éducation est très étroit et il se peut qu’elle devienne omniprésente dans le milieu d’ici quelques années. En effet, vous le comprendrez rapidement, toute sa puissance est mise en avant à travers l’enseignement.

Pour qu’un élève retiennent les informations de manière optimale, il ne doit pas se contenter d’être passif lors d’un enseignement. C’est là que la réalité augmentée comble un fossé important. En effet, comme la RA est une technologie interactive, l’étudiant est acteur et il est en mesure d’interagir avec le support. Cette simple différence qui est en fait énorme, permet d’augmenter le taux de rétention des informations de manière radicale.

Mais ce n’est pas tout, comme l’étudiant interagit avec le support, plusieurs sens sont activés. Lors d’une enseignement traditionnelle sur un support en 2D (livre, tableau, écran …), le deux sens qui dominent sont la vue et l’ouïe. Avec la réalité augmentée l’étudiant a aussi le sens du toucher qui est activé. Et plus les sens sont en action, moins la charge cognitive est élevé (effort cognitif). C’est aussi un des grands facteur qui permet à la réalité augmentée d’être révolutionnaire dans le domaine de l’éducation.

Si nous allons encore plus loin dans les détails, la réalité augmentée permet d’afficher des informations en 3 dimensions dans notre monde en 3D. Plutôt que de se cantonner à des supports en 2D, la réalité augmentée permet aux étudiants de visualiser des expérience dans leur dimension. Le fait qu’ils n’aient pas à faire l’effort de transposer un cours théoriques en 2D dans le monde en 3D, réduit aussi considérablement la charge cognitive nécessaire à la compréhension de l’enseignement. La rétention des informations est plus rapide et durable.

Pendant un enseignement, et c’est très souvent le cas dans le monde industriel, il n’est pas toujours facile de modéliser une situation de crise sur une machine, juste pour une formation. C’est encore là que la réalité augmentée s’impose comme une technologie incontournable. En effet, comme elle est entièrement logicielle, nous n’avons aucune difficulté à créer des expériences sur mesure, reproduisant les cas d’application les plus précis.

Nous nous arrêterons sur ce dernier point parce que nous en avons parlé à travers notre explication de la réalité augmentée dans la médecine. En effet, un autre avantage de la technologie, c’est qu’elle permet de superposer des instructions à des supports physiques. Elle peut donc guider un technicien pendant une opération de maintenance.

La réalité augmentée est une technologie qui connaît un essor très particulier et fulgurant dans le milieu de l’éducation en général.

8. Réalité augmentée et Police

La réalité augmentée est aussi de plus en plus utilisée dans le domaine de la sécurité, et plus particulièrement chez les policiers. Le métier de policier recouvre plein de sections différentes, nous en étudierons la majorité.

Bien que pour la Chine la nouvelle soit plutôt triste, les policiers chinois utilisent des lunettes de réalité augmentée qui leur permettent de voir les informations de chaque citoyen. Il suffit qu’un policier regarde un citoyen à travers ses lunettes, pour qu’il voit s’il est recherché, s’il a un casier et s’il a commis des incivilités.

Pour le peuple chinois c’est une violation de la vie privée et la technologie a provoqué de nombreuses manifestation. Bien qu’elle permette des avancées considérables dans beaucoup de domaines, elle peut aussi permettre à des dictatures de mieux contrôler leur population. Mais toutes les technologies suivent la même règle, tout dépend de l’utilisation que nous en faisons. 

Au Royaume uni, les lunettes que les policiers utilisent leur permettent d’enregistrer et de mapper des scènes de crime. APrès des mois ils peuvent encore y accéder et observer les éléments clés du décors, grâce à une reproduction en réalité augmentée. La technologie est très utile dans ce cas car elle permet de garder toutes les informations intactes et de manière beaucoup plus certaines qu’à travers des rapports ou des clichés.

Cet article prend fin, nous espérons qu’il vous a aidé à prendre les bonnes décisions pour votre secteur. Si vous avez la moindre question, nos experts sont là pour vous répondre et pour vous accompagner dans votre cheminement vers l’industrie 4.0.

EN RÉSUMÉ

  • La réalité augmentée est une technologie de plus en plus présente dans tous les secteurs. Elle devient omniprésente.
  • L'industrie Française a besoin de cette technologie pour regagner en compétitivité.
  • Les experts de Flexthings sont à votre disposition pour toutes questions.

Entrez dans l'Industrie 4.0 dès maintenant :

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez