La réalité augmentée révolutionne L'industrie automobile

Comment l'industrie automobile utilise la Réalité Augmentée et l'IoT ?

On entend très souvent les mots de voitures connectées, ou de voitures autonomes, mais on oublie aussi très souvent, ce que ces expressions signifient dans leur sens profond. En effet, dans l’appellation de voiture autonome il y a le mot autonome. Autonome signifie indépendante de l’action humaine. L’intelligence de l’homme n’aurait donc plus à intervenir dans la gestion de la conduite.

Ce simple mot parle de lui même, nous remplaçons l’action humaine par une action “intelligente” mais logicielle. C’est sous ce simple mot que se cachent de nombreuses technologies de pointe comprises entre les domaines de l’Internet des Objets (IOT) et de la Réalité Augmentée (RA).

La voiture sans l'Internet des Objets n’existe plus

Aujourd’hui dans n’importe quelle voiture proposée sur le marché, on trouve de la connectivité inter-systèmes. Que ce soit uniquement dans le GPS, dans le tableau de bord ou dans la gestion des sécurités, l’Internet des Objets est devenu omniprésent.

Les voitures sont en permanence connectées et elles ne fonctionneraient plus sans la présence de nombreux capteurs.

La preuve en est que des pirates informatiques ont réussi à contrôler une voiture à distance grâce aux systèmes connectés du véhicule. Nous vous laissons regarder la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=MK0SrxBC1xs&feature=youtu.be

Cette vidéo ne veut pas dire que l’IOT est un système d’une fiabilité incertaine, bien au contraire, il faut des années et des années de pratique pour réussir un piratage comme celui-ci.

Mais nous vous mettons cette vidéo en exemple pour vous montrer à quel point les véhicules sont aujourd’hui connectés. Dans la vidéo on voit que même le klaxon peut être contrôlé à distance, alors qu’on serait tenté de croire qu’il ne fonctionne qu’avec de la mécanique.

Pour comprendre clairement pourquoi d’ici quelques années la voiture sans Internet des Objets n’existe plus, il faut comprendre la tendance du marché automobile global. Nous allons donc rapidement passer en revue l’histoire de l’industrie automobile.

Quelle est l’histoire de l’Industrie Automobile ?

L’histoire de l’Industrie Automobile s’étend sur plusieurs siècles et c’est pour cette raison que nous allons nous concentrer sur son essor depuis les années 1900.

Nous admirons profondément Henry Ford pour son travail et son dévouement qui a permis aux personnes de tous bords, d’accéder à un véhicule fonctionnel pour un coût très faible à l’époque. En dehors de la stratégie qu’il a utilisée, c’est vraiment lui qui a transformé l’industrie automobile.

Pour n’utiliser qu’un argument d’autorité, depuis l’apparition de son modèle la Ford T en 1914, le parc automobile est passé de 250 000 véhicules à presque 50 millions avant 1940. En 25 ans l’Industrie Automobile s’est complètement transformée, elle s’est mondialisée.

A cette époque le problème était de savoir comment nous pouvions nous déplacer de manière “automatique”, “motorisée”, sans avoir à utiliser des chevaux pour tirer notre véhicule. Ensuite est venue la problématique de savoir comment diffuser la voiture motorisée à toutes les classes de la société. Et maintenant que tout le monde a une voiture, la question est de savoir comment nous pouvons en faciliter la conduite. C’est là que sont arrivées de nombreuses innovations.

Nous avons eu la conduite accompagnée, l’apparition du GPS pour remplacer les cartes, l’apparition de capteurs pour prévenir des erreurs de conduite, ainsi que de nombreuses autres innovations majeures. Elles intègrent toutes le courant qui tend à se diriger vers une exploitation massive de la connectivité inter-objets.

Innovation : Quelle est la tendance dans l’industrie automobile ?

Depuis que le monde a accès à la voiture, les innovations se dirigent vers le confort de la conduite et la sécurité des passagers.

Comment faire pour que le conducteur ne passe plus des heures à chercher la route sur une carte ? Comment faire pour qu’il ne soit pas obligé de s’arrêter pour lire sa carte ? Vous le savez, nous avons créé le GPS pour palier ce problème. Grâce à une interface connectée à un satellite, le GPS indique au conducteur la route à suivre.

Le GPS fait partie de l’Internet des Objets et c’est certainement le meilleur exemple. Sans connectivité inter-systèmes aucun GPS n’existerait.

Le GPS ne fait pas que vous indiquer la route, il vous donne aussi votre position exacte, la vitesse à laquelle vous roulez, les restaurants sur votre route… C’est un ensemble de services proposés, permis par la puissance de l’Internet des Objets.

Comment faire pour que le conducteur n’ait aucun risque d’abîmer sa carrosserie pendant un créneau ? Très simplement, grâce à l’Internet des Objets, une caméra avant et arrière a été intégrée à votre véhicule. En plus de cette caméra, on a aussi installé des capteurs qui vous indiqueront la présence d’obstacle à travers une sonnerie plus ou moins rapide.

Maintenant que la conduite a été simplifiée sous tous ses aspects on pourrait croire qu’on a atteint un niveau maximum d’Innovation. Mais comme le dit très bien le professeur W. Chan Kim (professeur de stratégie et de gestion à l’INSEAD), l’Innovation est un processus. Et par définition un processus peut-être répliqué indéfiniment. Les capacités de l’Internet des Objets étant infinies, on l’utilise maintenant avec de la Réalité Augmentée.

L’avenir de la voiture connectée c'est le véhicule autonome

Les innovations continuent dans l’industrie automobile. C’est très souvent l’innovation combinée à la valeur qui permet un renouveau Industriel (Allez lire notre article sur la stratégie de Flexthings). Nous sommes en pleine Révolution Industrielle (la révolution 4.0). Toutes les industries intègrent l’innovation dans leur stratégie de développement et ne peuvent plus s’en passer.

Dans le secteur industriel, nous savons que les géants qui n’adoptent pas l’innovation perdront leur marché.

Prenons l’exemple de Tesla, Tesla qui a compris que l’innovation / valeur était la pierre angulaire de tout renouveau industriel. Ses modèles le montrent à travers les technologies déployées. La nouvelle Tesla est la voiture électrique de l’année 2019, elle devance toutes les autres par sa connectivité complète, par sa rapidité et sa fiabilité.

La problématique actuelle est de trouver des moyens de réduire l’empreinte carbone provoquée par un surplus de véhicules à essence. Nous connaissons évidemment toutes les innovations faites à ce sujet, et il est facile de voir que la tendance est à la voiture électrique.

Comme Apple l’a fait en introduisant l’écran tactile sur le marché, c’est Tesla qui s’impose dans le marché des voitures électriques.

Qui dit voiture électrique dit absence de mécanique. Les moteurs à essence perdent leur place face aux batteries électriques. Qui dit batteries électriques dit aussi Objets Connectés.

Dans l’Industrie Automobile, l’Internet des Objets prend une place de plus en plus importante. D’autant plus qu’on tente de remplacer le GPS numérique par un support en Réalité Augmentée qui se superposera à la route que voit le conducteur.

Nous sommes dans une ère qui transforme littéralement les véhicules pour les rendre intelligents, autonomes et fiables, grâce aux nouvelles technologies.

L’avenir de la voiture se trouve entre les mains de l’Internet des objets et de la Réalité Augmentée. Tous les industriels du secteurs en ont conscience et c’est pour ça qu’ils investissent massivement dans ces technologies.

EN RÉSUMÉ

  • Le vrai tournant de l’industrie automobile s’est fait grâce à Henry Ford en 1914 avec son modèle : la Ford T.
  • Depuis toujours on cherche à améliorer l’expérience du conducteur et des passagers.
  • De nombreuses innovations comme la conduite accompagnée et le GPS, ont été apportées par l’intermédiaire de l’IOT.
  • Aujourd’hui les recherches se font autour de la voiture électrique, et qui dit électrique dit absence d’essence, dit aussi présence d’objets connectés.
  • L’avenir de la voiture est entre les mains de l’IOT et les Industriels de ce secteur le savent très bien.

Entrez dans l'Industrie 4.0 dès maintenant :

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez