L'apport de valeur par la réalité augmentée dans l'Industrie Française

Où se place la Réalité Augmentée dans la chaîne de valeur ?

L’atout phare de la réalité augmentée réside dans le fait qu’elle permet de transposer les données numériques dans le monde réel, là où aucune autre technologie ne permettait de le faire aussi bien.

Dans la mesure où l’application de la Réalité Augmentée est logicielle, elle peut être personnalisée et adaptée à tous les cas de figure. La seule condition étant bien sûr, que son application retransmette clairement les informations issues de la base de données initiale.

La Réalité Augmentée part donc d’informations stockées dans un cloud, et aboutit finalement à la représentation 3D de ces données

Son développement depuis 5 ans permet à tous les industriels d’y accéder à faible coût. La phase expérimentale passée, nous sommes aujourd’hui dans la phase applicative, celle qui révolutionne le fonctionnement industriel qui reste le même depuis trop longtemps. Les économies qu’elle permet sont substantielles, l’interface en Réalité Augmentée est de faible coût malgré le fait qu’elle rende un service immense en matière de compréhension des données, de simplification et de fluidification des processus.

Les bénéfices de la Réalité Augmentée sont flagrants dans la chaîne de valeurs mais certains secteurs en bénéficient plus que d’autres. Très souvent ce sont les domaines qui demandent un exercice de visualisation et d’instruction, qui trouvent une plus grande utilité à intégrer l’AR dans leurs processus. Nous allons voir dans quels domaines la Réalité Augmentée fait ses preuves.

La Réalité Augmentée dans les processus de vérification

Du côté des ingénieurs, on retrouve le modèle de travail utilisé depuis plus de 30 ans : le CAO. C’est la conception assistée par ordinateur. C’est ici qu’intervient la Réalité Augmentée, c’est au niveau du support qu’elle révolutionne les façons de faire et qu’elle fluidifie la qualité des interactions.

Dans le domaine de l'ingénierie, la Réalité Augmentée permet de passer du modèle classique du CAO à un modèle vivant, basé sur un support en 3D.

La qualité de fabrication des produits peut ainsi être vérifiée en superposant le modèle réel à son modèle en Réalité Augmentée. La rapidité de vérification est augmentée par 10 d’après des tests menés par Volkswagen. La comparaison entre le plan et l’objet réel ne se fait plus entre un support 2D et un support 3D mais elle se fait maintenant entre un support 3D et un autre support 3D. La transposition des données se fait donc bien plus rapidement.

La Réalité Augmentée dans la logistique

Dans les entreprises, “les tâches en rapport avec le stockage représentent plus de 20% des coûts totaux de logistique, tandis que la préparation de commandes représente jusqu’à 65% des coûts de stockage” selon Harvard Business Review.

Très souvent ces tâches ne consistent qu’à consulter une liste papier des produits à aller chercher pour les déplacer dans les entrepôts ou les envoyer aux clients. C’est un travail lent, chronophage et duquel découle de nombreuses erreurs.

La Réalité Augmentée permet d’accélérer le déroulement des tâches logistiques, en guidant les salariés directement dans les bonnes allées et les bons rayons de manière à ce qu’ils trouvent le produit rapidement.

La Réalité Augmentée joue ici le rôle d’un GPS, et elle permet un gain de temps autant qu’elle offre une sécurité supplémentaire en diminuant le taux d’erreurs habituel.

DHL a mené une étude en utilisant la Réalité Augmentée dans ses processus et a constaté de nombreux points positifs :

  • Une productivité augmentée de 25%

  • Un engagement des salariés accru

  • Une autonomie des salariés plus marquée

  • Un taux d’erreurs diminué

Ce géant de la livraison a maintenant décidé d’étendre l’utilisation de la Réalité Augmentée à d’autres secteurs pour voir quels autres gains substantiels il pourrait obtenir.

Harvard Review Business reporte les chiffres conséquents obtenus par DHL :

  • 29% de temps en moins dans la préparation des commandes

  • Taux d’erreur qui frôle le zéro

  • Une cadence de 15% supérieure chez les nouveaux salariés par rapport aux employés plus anciens, formés aux méthodes traditionnelles

La réalité augmentée dans le commerce et la vente

La Réalité Augmentée a permis une avancée considérable dans le domaine de la vente. Par exemple, dans le e-commerce elle permet de voir les produits en 3D avant des les acheter, ce qui augmente d’une part le taux d’engagement des clients, et d’autre part, diminue le nombre de points de contacts avant l’achat.

Dans certains commerce, la Réalité Augmentée permet aussi aux clients de tester des habits virtuellement pour retirer le frein ultime à l’achat : “Que donnerait ce produit sur moi ?”.

L’exemple est donné pour des e-commerce mais il est aussi valide dans des commerces physiques.

C’est ce que montre l’expérience de vente menée par BMW qui a développé une application de Réalité Augmentée basée sur la technologie de Google (Tango).

Grâce à des caméras, à une technologie infrarouge et surtout grâce à la Réalité Augmentée, l’application est capable de faire apparaître une voiture dans ses moindres détails, le tout, virtuellement. C’est une manière qu’utilise le géant de l’industrie automobile pour engager des ventes et présenter ses produits dans toutes les situations, sans avoir à utiliser réellement le véhicule.

La tendance dans quelques années sera peut-être même à la suppression des magasins et showroom physiques.

La réalité augmentée dans le service après vente et le transport d’expertise

Le service après vente est un domaine dans lequel la Réalité Augmentée permet un pic de croissance révolutionnaire. Elle permet en effet d’indiquer à un technicien quelle partie d’un produit n’est plus fonctionnelle.

Les données viennent directement de l’appareil et reviennent vers une interface en Réalité Augmentée qui retransmet très clairement les instructions des procédures à suivre pour changer les pièces sur l’appareil du client. Le changement d’une pièce sur l’appareil du client se fait alors beaucoup plus rapidement et qualitativement.

KPN, géant de la télécommunication aux Pays-Bas, utilise la Réalité Augmentée pour servir ses clients. Lorsqu’un client a une panne de service, un technicien prend des lunettes de Réalité Augmentée et accède à l’historique des données de son client. Il voit alors les procédures à suivre, les erreurs qui ont été commises, et applique la bonne procédure automatiquement, presque sans réfléchir.

Que ce soit pour le client ou pour le technicien, les gains sont considérables et ils permettent une amélioration de la relation client.

La Réalité Augmentée est aussi utilisée pour transporter une expertise d’un lieu à un autre presque automatiquement. EDF l’utilise ainsi et évite de déployer des professionnels à l’autre bout du monde en transportant leurs savoir et leur expertise via des supports en Réalité Augmentée qui guideront le technicien à la source du problème.

Le gain est financier mais il comporte aussi une notion de temps en permettant à l’expert de guider un technicien dans sa recherche de solution, malgré le fait qu’ils se trouvent séparés par plusieurs milliers de kilomètres.

La Réalité Augmentée et les Ressources Humaines.

Les plus grands utilisateurs de la Réalité Augmenté dans le domaine des ressources humaines sont Boeing, DHL et la marine américaine.

Tous les trois ont compris l’importance d’avoir des formations de qualité et un accompagnement complet pour tous leurs salariés. La formation en Réalité Augmentée révolutionne la qualité et la rapidité de compréhension des employés. Le problème du modèle traditionnel est qu’il s’appuyait sur des données en 2D, des interfaces écrans ou des documents papiers, dans un monde où nous recevons les informations en 3D.

La réalité augmentée intervient dans la chaîne de valeur dans le sens où elle permet une juxtaposition des données 2D sur un modèle applicatif 3D.

En Réalité Augmentée les instructions peuvent être personnalisées, la formation fait alors un saut de qualité substantiel. Un des apports majeurs de la Réalité Augmentée, c’est qu’elle permet aux employés d’apprendre les procédures terrains sans avoir à se déplacer et à être physiquement sur le terrain en question. Cette stratégie permet à l’employé d’améliorer ses techniques sans aucun risque, avec un suivi complet et personnalisé de ses erreurs et de sa progression.

Harvard Business Review rapporte que “Dans certaines entreprises la Réalité Augmentée à réduit à presque rien le temps de formation des nouveaux venus pour certaines tâches.”

L’avantage de la Réalité Augmentée c’est qu’elle permet aussi de baisser le niveau de compétences requis à l’arrivée d’une nouveau salarié. En mettant en place une formation claire et plus ludique, elle permet à n’importe qui d’acquérir des compétences professionnelles en un temps record.

Aujourd’hui c’est une des technologies qui a le plus grand potentiel de croissance dans le monde.

EN RÉSUMÉ

  • Les gains apportés par la Réalité Augmentée favorisent le développement de l’Industrie de manière incommensurable.
  • Elle permet des gains substantiels dans des branches aussi diverses que la Maintenance, la Formation ou la Production.
  • Les entreprises qui l’utilisent depuis déjà plusieurs années, investissent toujours plus dans cette technologie et les bénéfices qu'elles en tirent ne cessent d’augmenter.

Entrez dans l'Industrie 4.0 dès maintenant :

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez